Comment adhérer ?



Passer commande de revues ou catalogues


Pour passer commande, veuillez remplir le bon de commande ci-joint.
Vous pouvez régler par virement bancaire ou par chèque transmis avec votre commande.

 




Recherche

Olcani : Inventaire du Patrimoine (2018, 82 pages - prix : 20 €)



    Dominée à l'est par les deux plus hauts sommets du Cap Corse, la commune d'Olcani s'ouvre à l'ouest sur la mer Méditerranée, bien que son territoire soit dépourvu de façade littorale, cas unique dans la microrégion. 

      Signalée dès le Moyen Âge, la communauté fait alors partie de la Seigneurie Avogari (plus tard Gentile) de Nonza et compte plusieurs hameaux dont la majorité sont aujourd'hui abandonnés.

     Comme ses voisines du sud-ouest du Cap Corse, elle entretient dès le XV° siècle des relations étroites avec le golfe de Saint-Florent et les Agriates, où les habitants se rendent pour cultiver le blé et l'orge en complément des plantations céréalières locales. Un petit commerce maritime est aussi consacré au vin, au myrte et à quelques productions horticoles : les embarcations olcanaises utilisent la marine d'Albo, située sur la commune voisine d'Ogliastro. La communauté participe pour cela à l'entretien de la tour édifiée à cet endroit.
Les habitants se consacrent aussi à l'élevage, relativement conséquent pour ce qui concerne le cheptel bovin.

      Au XIX° siècle, une autre branche de commerce concerne l'exploitation forestière : c'est à l'époque de la montée en puissance des débouchés oléicoles et de la construction de nouveaux moulins.

    De cette longue histoire, la communauté d'Olcani a gardé un intéressant patrimoine architectural et mobilier, parfois de grande qualité, dont ce catalogue se veut un témoignage.